bando bis

Bastid’Art 2018 acte I

L’heure est venue, bastidiennes et bastidiens, de laisser la place à l’art, à tous les arts… Laissez vous envahir par vos projets artistiques, chantez, dansez, jouez la comédie, dessinez, sculptez, photographiez, filmez… SANS MODERATION.
Faire les arts au soleil pour que nos esprits jubilent..
Déclenchement de l’invasion des Arts le mardi 20 février 2018 à 17h30… L’insurrection devrait être réduite le vendredi 23 février vers 15h30…

Message personnel pour les Terminales qu’ils soient allés aux Etats-Unis ou non : Invitation vous est faite de venir chanter HeyHo de The Lumineers, je vous prête ma guitare (il faudra des solistes (2 ou 3) aussi)…. Pour ceux qui ne connaissent pas, voilà la chanson sur you tube : https://www.youtube.com/watch?v=zvCBSSwgtg4. Performance prévue lors d »une récré. En dessous de 20 (10 par classe) je laisserai tomber le projet… ce s’rait dommage ! Au delà de cette chanson, on peut en faire une ou deux autres… à vous de me dire… [vous voyez que je suis prêt pour le pire et le meilleur…]

Message personnel pour les voyageurs de New York et Washington : vous avez deux expos à préparer : « Reflets » et « Parallèles et non forcément coplanaires »… Nécessité de 2 commissaires d’expo

Message personnel pour les L : reste une expo à faire à partir de vos clichés de la sortie en Arles de début d’année.. Nécessité d’un commissaire d’expo

Une occasion comme celle là, ça ne se rate pas !

l'ivre

Toujours plus !

Il y a quelques décennies, cette expression (« toujours plus » pour ceux qui n’auraient pas suivi) était une injonction à aller de l’avant, très moderne, comme l’ouvrier et la kolkhozienne en son temps, comme le sans-culotte en son temps, comme plein d’autres choses modernes en leur temps… Toujours plus ! C’est aussi une critique cachée de nos sociétés qui en veulent toujours davantage.. davantage d’avantages ! pourquoi pas…. Toujours plus ! la règle d’or. Toujours plus de travail, toujours plus de loisirs, toujours plus de droits, toujours plus de devoirs…. La classe Goncourt fait l’expérience de toujours plus de livres… Plus de livre, l’ivre, toujours plus, toujours lu, toujours lire, toujours l’ivre… toujours plus de livre et moins de vanité : livresque sans le vain… n’est-il pas ?

Allez voir nos pages « GONCOURT » et les critiques des élèves lecteurs…

cata

catalogne

Dans un film préhistorique pour la plupart d’entre vous, la belle Cécile de France se retrouve dans un cours à Barcelone, elle, française, venue là dans le cadre des échanges Erasmus, et demande gentiment au prof qui fait son cours en catalan de parler en castillan puisque c’est ce qu’elle a appris en classe en France. Elle se fait rabrouer et du coup fait la gueule…
Bon…. je ne comprends rien aux subtilités des langues ibériques… Pouvait elle comprendre le catalan avec un peu de volonté et d’intelligence ? Je n’en sais rien, mais ce film (l’auberge espagnole) permettait d’apercevoir cette originalité catalane indépendantiste.
Aujourd’hui, la Catalogne fait l’actualité.. Alors regardons :
Catalogne, 6% du territoire espagnole, 16% de la population c’est à dire 7,5 millions d’habitants… 5,34 millions d’électeurs.. Le referendum : 90% de oui… ok… 2,26 millions de votants (le site de france info dit 2,26 millions de oui !!!)… C’est à dire 42,3% de participation… et 90% de oui pour 42,3% de participation, ça fait 2,02 millions de catalans favorables à l’indépendance.. sur 5 millions d’électeurs, sur 7 millions de catalans…. Pour mémoire, Macron est au pouvoir parce que 20 millions de Français (sur 67 millions) ont voté pour lui…. on est pas loin… à vous de voir
Je vous rappelle aussi le referendum français de 2000 sur le quinquennat qui a été adopté avec 7 millions de oui sur 39 millions d’inscrits, et toujours 60 millions de Français….

DEUX QUESTIONS :

la première sur les résultats du referendum et les principes du vote (qui ne sont pas forcément ceux de la démocratie). Quand de tels résultats adviennent, il faut se tourner sans doute vers nos voisins suisses et autres qui exigent qu’un minimum de participation soit requis pour que la décision soit considérée comme valable… D’autres diront que ceux qui ne se déplacent pas n’avaient qu’à le faire… Oui si l’abstention n’est que de la flemme… Voilà, toujours le même problème.. Aporie, sans doute à vous de voir….

la seconde sur la Catalogne elle-même. Son PIB représente 20% du PIB espagnol, il dépasse le PIB du Portugal, la Catalogne faisant 25% des exportations espagnoles et étant la 1ere région touristique de la péninsule… Si plusieurs sociétés ont leur siège dans la région (Mango, Puig), la dette publique atteint 35% du PIB. Si le processus aboutit à une indépendance suivie d’une demande d’adhésion à l’UE, les pays membres doivent se prononcer pour ou contre.. On voit mal que l’Espagne soit favorable…

D’autres renseignements : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/04/les-huit-questions-que-pose-la-future-declaration-d-independance-de-la-catalogne_5195953_4355770.html

références pour cycle terminal

Pour ceux qui seraient déjà connectés, nous commencerons l’année en Terminale par la Géo. En première, ce sera en Histoire….

Voilà quelques références cinématographiques pour aborder les classes de 1ere et de Terminale… sans classement ….
N’oubliez pas que les films ne sont qu’un regard posé sur la réalité.. Pas la réalité elle-même. Ils ne peuvent servir d’argument mais plutôt d’illustration. On ne s’appuie pas sur un film pour prouver quelque chose, on utilise le film comme une opinion… avec des pincettes. Mais l’avantage du cinéma (ou des séries comme Band of Brother) c’est de rendre concret des discours… Les conditions de vie, de mort, tout cela passe mieux au cinéma. Mais ça reste des reconstitutions, forcément tronquées par le présent du tournage….

l’Inde
Slumdog Millionaire
Lion
coups de foudre à Bollywood (un navet mais qui fait comprendre ce que l’occident retient…)
Devdas (ça c’est indien, pour poursuivre la comparaison…)

Les Etats Unis
JFK, vieux film sur Kennedy. I comme Icare est une version française des problèmes américains: toute ressemblance avec l’assassinat de Kennedy est voulu et assumé…
les films de Michael Moore sont toujours stimulants… au moins Bowling for Colombine (sur les questions de port des armes et de massacres dans les écoles) et Farenheit 9/11 sur le 11 septembre 2001… Tous les films sur le world Trade center, ainsi que sur les conditions de combat en Irak sont tous intéressants, même les navets.. Pour le Vietnam, regarder Rambo n’est pas une fin en soi, mais c’est intéressant de chercher à comprendre pourquoi ce film a eu du succès.. Généralement les films en disent beaucoup plus sur leur époque que sur leur sujet.. Prenez M.A.S.H., très bon également.. Il est tourné en 1970, en pleine guerre du Vietnam..Et pourtant son sujet c’est la guerre de Corée, mais en parlant de l’un on fait référence à l’autre. Né un 4 Juillet, Voyage au bout de l’enfer, Platoon, Full Metal Jacket, Apocalypse now, et même Good morning Vietnam disent quelque chose de l’opinion américaine sur la guerre plus que de décrire…..Même chose pour les deux époques du film Che sur Che guevara, ou même ses Carnets de voyage. en regardant ce dernier n’oubliez pas que les raconteurs d’histoire veulent toujours trouver dans la jeunesse d’un personnage historique les prémices de sa vie d’adulte… Foutaise !!!

la guerre d’Algérie
Hors la loi
la guerre sans nom
Indigènes
Le coup de Sirocco, la Baraka, Le grand carnaval.. pour le côté pieds noirs

la première guerre mondiale
capitaine Conan
un long dimanche de fiancailles
à l’ouest rien de nouveau

la seconde guerre mondiale
comparez Le jour le plus long et Il faut sauver le soldat Ryan… deux films américains séparés d’une quarantaine d’années…
Mémoires de nos pères et Lettres d’Iwo Jima.. le doublet de Clint Eastwood
Le fils de Saul
La liste de Schindler
Le pianiste
Shoah (mais ça dure 9 h… trouvable en bibliothèque publique )
pour la Résistance :
L’armée des ombres
L’armée du crime
Lucie Aubrac
Paris brûle-t-il ?

la guerre froide
le pont des espions
Goodbye Lenine
Docteur Folamour (en VO c’est encore meilleur)
Fail Safe (la même chose en tragique.. et moins bon, du coup)
Firefox pour le délire de Eastwood en plein les années 1980… Les USA triomphants !!!
et tous les films d’espionnage….mais surtout ceux d’avant 1990.. Après on a des films sur l’état du monde sans la bipolarisation comme Lord of war, Les patriotes… Mais l’intérêt des vieux films d’espionnage c’est l’ambiance combattante de tout discours sur la bipolarisation. Chaque film est un combat cf L’espion qui venait du froid….

un peu d'Histoire Géo ne fait pas de mal….